Matt Araiza, le ‘Punt God’ qui a mené l’État de San Diego à une saison record avant d’être repêché par le Billets de Buffaloet deux de ses anciens coéquipiers des Aztèques ont été accusés dans un procès civil jeudi d’avoir violé un adolescent lors d’une fête hors campus l’automne dernier.

Le procès, déposé devant la cour supérieure du comté de San Diego, accuse Araiza, Zavier Leonard et Nowlin ‘Pa’a’ Ewaliko d’avoir violé en groupe une jeune fille alors âgée de 17 ans lors d’une fête d’Halloween dans une maison où Araiza vivait.

La plaignante, maintenant âgée de 18 ans, est identifiée dans la plainte comme Jane Doe parce qu’elle était mineure à l’époque.

Aucune arrestation n’a été effectuée et la police de San Diego n’a identifié publiquement aucun suspect.

Leonard est inscrit sur la liste de l’État de San Diego en tant que joueur de ligne offensive de première année en chemise rouge d’Arlington, au Texas. Ewaliko ne figure pas sur la liste de cette année, mais figurait sur la liste de 2021 en tant que joueur de ligne défensive de Seattle.

Le procès indique que l’adolescente avait bu avec des amis lorsqu’ils ont décidé d’aller à la fête du 17 octobre et qu’elle était « visiblement ivre à son arrivée ». Elle s’est séparée de ses amis et a été approchée par Araiza qui lui a offert un verre, selon le procès. Elle pense que la boisson “contenait non seulement de l’alcool, mais aussi d’autres substances intoxicantes”, selon la plainte.

Elle a dit à Araiza, qui avait 21 ans à l’époque, qu’elle était une lycéenne, selon le procès. Elle allègue qu’il l’a ensuite conduite dans une cour latérale où il lui a demandé de lui faire une fellation, puis a eu des relations sexuelles avec elle avant de l’emmener dans une chambre de la maison. Il y avait au moins trois autres hommes dans la pièce, dont Leonard et Ewaliko, selon la plainte. Le procès déclare qu’Araiza a d’abord jeté l’adolescente sur le lit alors qu’elle entrait et perdait conscience pendant qu’elle était violée. Il a ajouté, “mais elle se souvient de certains moments de l’horrible viol collectif”.

Au bout d’une heure et demie, l’adolescent “est sorti de la pièce en sanglotant et en pleurant”, selon la plainte. Son nez, son nombril et ses piercings aux oreilles avaient été arrachés.

Elle a immédiatement informé ses amis du viol et le lendemain l’a signalé à la police et a subi un examen de viol, selon le procès. Les agents l’ont entraînée à appeler Araiza, ce qu’elle a fait 10 jours plus tard lorsque les détectives l’ont enregistré, selon la plainte.

Au cours de l’appel, Araiza a confirmé avoir eu des relations sexuelles avec elle, indique le procès, mais lorsqu’elle lui a demandé “Et avons-nous eu des relations sexuelles réelles?” il a répondu “C’est Matt Araiza. Je ne me souviens de rien de ce qui s’est passé cette nuit-là » et il a raccroché.

“C’était un crime horrible, qui arrive trop souvent”, a déclaré l’avocat Dan Gilleon dans un communiqué à l’AP. Gilleon a déclaré que cette affaire est particulièrement flagrante car elle impliquait non seulement des “athlètes autoproclamés”, mais plusieurs organisations, de l’université aux Buffalo Bills, “ont joué le rôle de facilitateurs qui ont détourné le regard pour nier que mon client mérite justice même si le les accusés sont des athlètes de renom ».

Le Los Angeles Times a d’abord rapporté le procès.

L’avocat Kerry Armstrong, qui représente Araiza dans l’enquête criminelle, a qualifié les allégations de fausses sur la base des conclusions d’un enquêteur qu’il a engagé.

“Je ne crois pas à 100% qu’il ait jamais violé cette fille de force ou eu des relations sexuelles avec elle alors qu’elle était évanouie ou ivre ou quelque chose comme ça”, a déclaré Armstrong à l’AP. « C’est dommage qu’elle ait porté plainte au civil. Je pense que c’est une ponction d’argent.

Armstrong a déclaré que les Bills étaient au courant des allégations et de l’enquête sur Araiza avant le dépôt de la plainte, car il a fourni les mises à jour de l’équipe depuis qu’il a été retenu par le parieur il y a environ six semaines.

“Matt Araiza est très contrarié par cela, comme vous pouvez l’imaginer. Il est très déçu”, a déclaré Armstrong. “Mais il finira par avoir sa journée devant le tribunal.”

Armstrong a déclaré qu’il avait été informé que la police avait pratiquement terminé son enquête criminelle, qui sera ensuite examinée par le procureur de district pour déterminer s’il convient de porter plainte.

Marc Xavier Carlos, qui représente Ewaliko dans une enquête criminelle en cours, et Jamahl Kersey, représentant Leonard, ont déclaré au Times qu’ils ne pouvaient pas commenter.

Le procès intervient quelques jours après que les Bills aient ouvert la voie à Araiza pour qu’il prenne en charge les fonctions de punting en libérant le vétéran de retour Matt Haack. Buffalo a repêché Araiza au sixième tour en raison de sa jambe gauche en plein essor.

Araiza, 22 ans, qui a fréquenté le Rancho Bernardo High de San Diego, était le joueur le plus reconnaissable du SDSU lors d’une saison scolaire record de 12-2 qui a obtenu un classement n ° 25 dans le dernier sondage AP Top 25. Il a régulièrement renversé le terrain avec ses bottés de dégagement à couper le souffle et a établi un record de la NCAA avec une moyenne de 51,19 verges. Il a remporté le Ray Guy Award et a fait partie de la première équipe AP All-American.

“Nous avons récemment été informés d’une plainte civile impliquant Matt à partir d’octobre 2021”, ont déclaré les Bills dans un communiqué. “En raison de la gravité de la plainte, nous avons procédé à un examen approfondi de cette affaire. Comme il s’agit d’une affaire civile en cours, nous n’aurons pas d’autre commentaire à ce stade.

Les Bills se sont rendus en Caroline pour leur finale d’exhibition aux Panthers vendredi soir. On ne sait pas si Araiza jouera contre les Panthers, bien que les Bills n’aient pas d’autre parieur sur leur liste. Haack a depuis signé avec les Colts d’Indianapolis.

Leave a Reply

Your email address will not be published.